Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 13:36


Les terribles secousses actuelles dans les sphères financières et économiques mettent au goût du jour les idéologies anti-capitalistes les plus radicales et redonnent même des couleurs à ce pauvre et famélique parti communiste français écrasé, voilà bientôt quarante ans, par la honte d'avoir soutenu et encensé le socialisme à la Staline, régime non seulement démocratiquement dévoyé et socialement criminel mais en plus désastreux sur le plan économique.

Les récentes folies du capitalisme financier américain, l'irrationnelle mais malheureusement traditionnelle exubérance des acteurs (sans doute sublimée par des manipulations de cours et d'informations sur lesquelles, espérons-le, la lumière sera faite), les conditions générales de fonctionnement des marchés ainsi que le développement mondial incontrôlé (voire incontrôlable) des fonds spéculatifs et des fonds souverains ont précipité le monde entier dans la première des crises globales de l'ère de la MONDIALISATION au point que beaucoup en viennent à craindre pour leur épargne domestique et leurs conditions de vie.

La secousse est énorme car elle remet en cause le modèle de fonctionnement sociétal d'économie de marché (et son corollaire obligé, le Capitalisme) adopté en totalité ou en partie par quasiment toutes les nations, à l'exception notable de la Corée du Nord et de Cuba, tristes reliquats des régimes socialistes à parti unique, sinistres caricatures de la démocratie !

Profitant de la confusion des esprits, la LCR a aujourd'hui le vent en poupe, rivalisant dans les sondages avec ce pauvre parti socialiste, victime de ses tartufferies habituelles, de son incapacité à formuler un choix clair de société et de ses dissentions internes qui font bien rire le Landerneau politique. 
La thèse de la LCR est d'une limpide simplicité : Changeons le monde et libérons les peuples de leurs chaînes !
Quelles sont ces chaînes ? Tout ce qui entrave la Liberté et la Justice sociale. Vaste programme !!
Au passage, on va bien sûr, récupérer toutes les belles causes (Intermondialisme, Ecologie, Egalité des sexes,..) qui font et feront toujours frémir les belles âmes mais la grande affaire, c'est la cause économique, c'est-à-dire l'Anti-capitalisme radical.
Pour la LCR, le Capital, c'est l'équivalent du "grand Satan" des Ayatollahs iraniens !!
Il est la cause de tous les malheurs, de toutes les oppressions, de toutes les exploitations, de toutes les inégalités. il faut donc le mettre à bas et sur ses cendres, bâtir un monde nouveau plus juste, plus humain, plus internationaliste, etc..... 
Nous voici donc revenu un siècle en arrière, au moment de la Révolution bolchévique qui avait la même prétention vis-à-vis du Capitalisme !
Notons, pour être juste, que la LCR nous promet de tenir compte des leçons du passé et  des expériences négatives (les dictatures staliniennes en particulier), ce qui lui donne - selon elle - le droit d'inventer l'avenir (sans d'ailleurs prendre la peine d'entrer dans le détail et de nous expliquer le fonctionnement de la société et les garanties du citoyen ni comment éviter le retour à l'autoritarisme puis à la dictature de l'état ! Une profession de Foi n'a nul besoin d'explications rationnelles !) et de commencer à le construire.
Donc, plus de parti unique, plus de dictature du prolétariat, plus de lutte des classes (ah si, quand même ! il va falloir en finir avec cet infâme patronat, avec tous ces possédants égoïstes, ces capitalistes spéculateurs, bref avec tous les "riches" arrogants (et quand on sait que, pour certains, la richesse commence à 4.000 € par mois, çà va beaucoup trembler dans les chaumières !)  à qui on fera "rendre gorge" en les accablant d'impôts. Ah mais ! La tolérance et la bonté communiste révolutionnaire ont tout de même leurs limites ! !).
Tout le monde vivra donc  dans une aimable aisance, selon ses besoins.
- Mais qui définira mes besoins par rapports à ceux des autres ? - Ben, l'Etat, voyons !
Il n'y aura plus de patrons exploiteurs, plus de chômage et les licenciements seront tout simplement interdits (il fallait y penser !). Chacun aura un travail et un logement assuré. Enfin, un Etat juste et éclairé aura veillé à un équitable partage des richesses et organisera l'activité de la société.
Raconter une telle fable à un enfant de 8 ans passe encore (quoique ! comme disait le regretté Raymond Devos !) mais à des adultes, cela dépasse l'entendement !!.
Faut-il que l'opinion publique ait une telle faculté d'oubli pour jeter aux oubliettes le souvenir des évènements d'un XXème siècle encore si proche !
Et le chantre, aimé des médias, de cette belle théorie est un jeune postier à temps partiel à 1.000 € de salaire par mois, bachelier + 5 avec, en poche, une licence d'histoire (encore une réussite de l'Université française !), fils d'un professeur de physique et d'une psychologue, marié à une directrice littéraire, bref un bon produit de la bourgeoisie moyenne française !

Tartufferie, quand tu nous tiens !



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog pauledouard
  • : Blog d'intérêts variés concernant l'économie, la politique, l'histoire, l'Esperanto, les sciences, l'astronomie, les souvenirs
  • Contact

Profil

  • Pauledouard
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie

Recherche

Liens