Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 12:26

 

Le nouveau pouvoir socialiste, bien assis sur les solides majorités tant à l'assemblée nationale qu'au Sénat que lui ont conférées des électeurs avides de changement (et ayant oublié au passage que le changement se fait plus souvent pour le pire que pour le meilleur), met donc en place ses outils de "justice fiscale" sous forme de hausses d'impôts dont l'actuel Collectif budgétaire n'est qu'un avant-goût pour un montant d'environ 7 milliards en attendant l'avalanche déjà promise pour la rentrée qui doublera la mise....histoire de nous faire attendre la suite des réjouissances en 2013 et les années suivantes !!


Mosco-le-taxeur-copie-1.jpg

 

...parce qu'il y aura forcément une suite à la pression fiscale en cours !!

Il n'y a que les innocents ou les électeurs de gauche peu soucieux de science économique pour croire qu'après avoir rançonné les "riches", les rentiers, les "patrimonieux" et enfin les sociétés industrielles et commerciales, nos braves idélogues-rançonneurs de gauche vont s'arrêter en si bon chemin !

Ils avaient le choix d'adopter comme nos voisins italiens et espagnols une politique ferme de rigueur, taillant d'abord dans les dépenses de l'Etat et des collectivités locales avant d'écrémer les revenus des citoyens mais comme ils sont beaucoup plus malins que leurs voisins ils ont opté pour "l'effort juste" se drapant ainsi de vertu républicaine égalitariste et solidaire pour mieux "enfumer" les gogos qui croient encore (pour combien de temps !) en leurs promesses.

A ce sujet, la baisse brutale de popularité de nos deux têtes pensantes Hollande-Ayrault laisse présager de douloureux lendemains à nos maîtres en idéologie sociale.

En fait, le lecteur averti des choses politiques aura bien vite compris que derrière la mascarade de "l'effort juste" se cache l'irrépressible envie socialiste de ne pas toucher aux dépenses (bien trop dangereux sur le plan électoral) voire de les augmenter autant que faire se peut !

Refusant donc par idéologie la nécessaire rigueur dans la dépense...il ne restera bientôt plus à nos chers idéologues égalitaristes qu'à imposer la rigueur des prélèvements non seulement aux français coupables (les très riches, les riches, les rentiers, les retraités-qui-partent-en-croisière, les entrepreneurs-qui gagnent-de-l'argent-sur-le-dos-des-travailleurs et tous les autres profiteurs, sans oublier mon voisin-qui-a-une-trop-belle-bagnole, etc...) mais aussi naturellement aux classes moyennes (dont la majorité se situe à des niveaux de ressources entre 2.000 et 3.000 € par mois !) et aussi naturellement aux classes plus pauvres qui seront touchées par les hausses substantielles de la CSG puis de la TVA (ce fameux impôt "injuste" d'après les socialistes mais qui retrouvera par miracle ses vertus fiscales sous la pression des évènements)

Quant à la fameuse "relance" négocié par notre cher président, elle ne pèsera sans doute pas bien lourd en comparaison des handicaps fiscaux dont l'activité économique française va être la première à souffrir, appauvrissant du même coup l'ensemble du pays...en attendant que la mère Merkel ou le FMI vienne nous botter l'arrière-train !

Mais surtout ne vous inquiètez pas, bonnes gens pour vos élus socialistes !

Eux ne pâtiront pas de l'appauvrissement général prévisible.

Leurs très confortables indemnités et autres frais de représentation (non imposables, cela va de soi) leur permettront de poursuivre leur oeuvre de salut national dans la tranquillité financière et la satisfaction du devoir accompli !

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

caro 19/07/2012 08:30


J'ajouterai à votre analyse et en dehors de toute idéologie que nous sommes actuellement gouvernés uniquement par des énarques!


Il n'est pas dans la culture d'un énarque de faire des économies; il apprend par contre parfaitement comment élargir l'assiette des impôt existants, ou comment en créer de nouveaux.


On a coutume de dire en plaisantant : "Donnez le désert à gérer à un énarque et dans un an il devra importer du sable!"


La formation reçue à l'ENA n'est plus adaptée à la société actuelle et principalement à la situation de crise.Elle ne peut pas non plus s'y adapter car l'ENA fonctionne en vase clos comme une
caste depuis sa création et cela rend difficile le renouvellement des principes enseignés.


Ses membres ont dû douloureusement souffrir d'avoir été contraints d'obéir pendant cinq ans à un "non-énarque"...


K4

Présentation

  • : le blog pauledouard
  • : Blog d'intérêts variés concernant l'économie, la politique, l'histoire, l'Esperanto, les sciences, l'astronomie, les souvenirs
  • Contact

Profil

  • Pauledouard
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie

Recherche

Liens