Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 18:03

 

On a déjà eu plusieurs fois l'occasion de traiter sur ce blog de la fameuse monnaie unique, choix politique des années 90 et d'en détailler les travers par un article de fin 2010 qui notamment rappelait qu'au moment du choix, le conseil de nombreux économistes allaient à une monnaie commune qui aurait laissé à chaque pays son choix monétaire fondamental (garder sa monnaie nationale) tout en associant l'ensemble des pays de la Communauté Européenne dans un grand projet économique commun via la création d'un grand marché européen des capitaux (libellés en monnaie commune) et la possibilité d'émettre des euro-obligations mutualisant au moins partiellement les dettes des différents Etats. L'inconvénient majeur de ce système étant de laisser la possibilité au Etats fragiles de réaliser (selon leurs bonnes habitudes !) des dévaluations compétitives menaçant les équilibres commerciaux de la Communauté européenne.

Les dirigeants politiques d'alors, dans une sorte d'exhubérance irrationnelle dont sont coutumiers les marchés boursiers, avaient choisi la solution certes la plus politiquement exhaltante (une seule monnaie pour tout le monde ! Magnifique ! Plus de change, plus d'angoisse à chaque passage de frontière...!)...mais aussi la plus risquée, compte-tenu des grandes disparités (taux d'inflation, balance commerciale, compétitivité industrielle et des services, politiques publiques, etc...) existant entre les pays et notamment entre les sages pays du nord et les "cigales" du sud (que les premiers nommés ont depuis qualifié du charmant nom de "Pigs")  !

Bien sûr des règles furent émises pour éviter de possibles dérapages mais les Etats les plus puissants (France et Allemagne) refusèrent de les appliquer quand ils connurent des difficultés. Le laxisme régnait donc...en attendant une éventuelle catastrophe, jamais désirée mais malheureusement toujours possible !

Celle-ci arriva de manière inattendue des Etats-Unis avec les fameux "subprimes" déjà longuement commentés. La terrible crise qui s'ensuivit fit des ravages partout mais notamment dans les pays de l'Euro-groupe ayant les économies les plus fragiles (Irlande, Grèce, Espagne, Portugal...en atttendant d'autres !) qui virent leurs dettes nationales exploser avec en point de mire la cessation de paiement ou la mise en défaut de leur Trésor Public...et le déchaînement de la spéculation internationale sentant le "bon coup".

Voilà où nous en sommes aujourd'hui. 

Après un premier plan de sauvetage trop tardif, l'Union Européenne peine à mettre sur pied un deuxième plan de sauvetage de la Grèce entre des banques privées qui renaclent et une Allemagne qui n'a guère envie de payer pour les folies budgétaires des autres (toujours les fameux "pigs" !)

L'heure des mesures radicales va bientôt sonner pour l'euro-groupe s'il veut sortir de cette mortelle ornière. Il est en effet impossible de laisser la Grèce aujourd'hui et demain peut-être le Portugal ou l'Espagne aller au "défaut" ! L'effet psychologique au niveau mondial mondial serait catastrophique avec des conséquences à peine imaginables.

La seule véritable solution s'appelle fédéralisme. Tous les économistes sérieux sont d'accord sur ce point. C'est par une solution fédérale avec renforcement du budget communautaire accompagné d'émissions d'obligations européennes mutualisant les dettes nationales les plus menacées que l'on pourra s'en sortir. Cette solution n'exonérera pas, bien entendu, les Etats fragilisés d'une sérieuse cure de désendettement.

Au bout du compte c'est le contribuable européen (et particulièrement celui des pays "sages") qui y sera sans doute de sa poche mais mieux vaut cela qu'une catastrophe monétaire non controlable, prélude à un appauvrissement général (quoiqu'en disent quelques politiciens irresponsables jouant aux apprentis-sorciers de la finance !) et une probable explosion de l'Union européenne.

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog pauledouard
  • : Blog d'intérêts variés concernant l'économie, la politique, l'histoire, l'Esperanto, les sciences, l'astronomie, les souvenirs
  • Contact

Profil

  • Pauledouard
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie

Recherche

Liens