Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 00:00

On a parlé récemment sur ce blog du retour de la taxe Tobin dans une version modernisée et orientée vers les transactions financières spéculatives mondiales.
ATTAC a récemment rebondi sur le sujet par le biais d'un article de trois membres de son conseil économique en élargissant considérablement le débat via une nouvelle mouture de la Taxe Tobin (devenue au passage non plus volontaire mais obligatoire et beaucoup plus lourde que celle récemment présentée par Bernard Kouchner) au financement des BPM (Biens Publics Mondiaux).
La rupture radicale préconisée par les gens d'ATTAC est, bien entendu, une vue de l'esprit dans l'état actuel des relations et des accords entre les Etats mais elle a le mérite de montrer une voie vers laquelle se diriger dans un futur sans doute lointain quand les décideurs politiques et économiques auront - enfin ! - pris conscience de l'impérative priorité à accorder à la protection des ressources naturelles et à la répartition équitable des richesses entre les continents.
Vue de l'esprit car les Etats les plus riches renâclent aujourd'hui à affecter une aide au développement du tiers-monde de 0,7% de leur PIB qu'il se sont pourtant engagés à verser et on les imagine mal en affecter 2,5% - préconisations d'ATTAC - même en taxant des transactions internationales qui leur passent au-dessus de la tête !! 
Afin de satisfaire ses préconisations ATTAC réclame la mobilisation de 1.500 Milliards de $, soit les 2,5% du PIB mondial et, pour faire bon poids, ajoute à la taxe de type TOBIN une autre taxe sur les bénéfices des multinationales.
En quoi consiste ces fameux BPM ? Ils concernent d'abord l'environnement naturel et ses multiples rubriques allant de la préservation des sols et des forêts, l'accès à l'eau potable, la pollution, l'évolution du climat, la désertification, etc...mais aussi l'environnement nécessaire au développement humain (éducation, infrastructures, sources d'énergie, ressources alimentaires, .....) et enfin tout ce qui est concerné de près ou de loin par le développement durable et la préservation de l'avenir de la planète Terre, sans oublier les outils de stabilisation économiques et financiers permettant au monde de faire l'économie de crises systémiques.

Vaste programme ! Il y faudra y consacrer non seulement d'énormes capitaux mais rien ne se fera sérieusement sans une réelle gouvernance mondiale dans laquelle devront s'associer les poids lourds de économie mondiale, les pays en progression rapide et tous ceux qui ont besoin de la solidarité des autres nations pour échapper à la fatalité du malheur et de la misère.

Le XXIème siècle y suffira-t-il ?


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog pauledouard
  • : Blog d'intérêts variés concernant l'économie, la politique, l'histoire, l'Esperanto, les sciences, l'astronomie, les souvenirs
  • Contact

Profil

  • Pauledouard
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie

Recherche

Liens