Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 16:51

 

L'écrasante hégémonie de la monnaie nord-américaine sur l'économie mondiale depuis soixante ans vient une nouvelle fois d'être sérieusement écornée par une récente décision commune sino-japonaise de libeller leurs propres échanges marchands dans les propres monnaies de ces deux pays, bien décidés qu'ils semblent être à se passer de plus en plus d'un US dollar - la seule monnaie de réserve mondiale, rappelons-le, à ce jour - qui apparaît de plus en plus fragilisée par la dette abyssale des Etats-Unis. 

En un mot comme en mille, les autorités chinoises, via un plan à moyen/long terme ont clairement pour objectifs d'une part :

- imposer le yuan (dont le nom officiel est le renmimbi : monnaie du peuple) comme future monnaie d'échange internationale par le biais d'une convertibilité progressivement mise en place et d'abord par des accords bilatéraux en Asie, zone d'influence immédiate de la deuxième puissance économique mondiale.

et d'autre part :

- s'affranchir de la tutelle monétaire américaine qui fragilise leurs énormes avoirs financiers investis pour une grande partie et de manière forçée dans les obligations de l'Etat nord-américain et des remontrances continuelles de l'administration US au sujet de la sous-évaluation chronique du yuan, cause essentielle -selon elle - du creusement de plus en plus grand de la dette US. 

 Déjà à Hong-Kong, la fenêtre financière (maintenant sous administration chinoise) ouverte sur le monde, le yuan arrive en troisième position dans le dépôts des banques après l'US dollar et le dollar de Hong-Kong pendant que les contrats libellés en yuan approche un montant de 200 milliards € et que de plus en plus de sociétés internationales émettent des obligations libellés en yuan .....

Les craintes (réelles) concernant une fragilité de plus en plus forte de l'US dollar n'expliquent évidemment pas tout. On assiste en ce début de vingt et unième siècle à un glissement rapide du centre de gravité de l'économie mondiale vers l'Asie. L'ensemble asiatique représente déjà le 1/4 de l'économie mondiale c'est-à-dire une part équivalente à celle des Etats-Unis alors que l'UE (Union Européenne) qui en représente 30 % est actuellement mais pour peu de temps sans doute la première puissance économique mondiale.

 Le temps ne semble donc plus très loin au cours duquel l'hégémonie de l'US dollar en tant que valeur de référence dans les échanges internationaux sera non plus seulement contestée mais sans doute réfutée par les économies asiatiques, Chine en tête puis bientôt suivies par les grands pays émergents que sont le Brésil, l'Inde et la Russie. Ces puissances montantes exigeront du FMI - au sein duquel leur importance sera de plus en plus forte -  une nouvelle monnaie de réserve qui sera sans doute un "panier" des principales monnaies (euro, US dollar, yuan, yen, réal brésilien,...) dans lequel le poids du dollar irait décroissant.

Ainsi en finira-t-il de cette scandaleuse anomalie, héritée de l'après deuxième guerre mondiale, d'une super-puissance économique imposant ses règles du jeu financieres à l'ensemble du monde, pour son plus grand profit puisqu'une part significative du niveau de vie américain est depuis des décennies financée par le reste du monde en contrepartie d'obligations américaines dont la valeur-papier dépend pour une large part du privilège d'être libellée dans l'unique monnaie de réserve mondiale.

Vivre au-dessus de ses moyens au dépens des autres peut durer tant que l'on est le plus fort mais l'histoire humaine est là pour nous rappeler que l'hégémonie d'un pays n'a - heureusement - qu'un temps !



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog pauledouard
  • : Blog d'intérêts variés concernant l'économie, la politique, l'histoire, l'Esperanto, les sciences, l'astronomie, les souvenirs
  • Contact

Profil

  • Pauledouard
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie

Recherche

Liens