Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2007 1 05 /02 /février /2007 13:53

 

 

L'astronomie est une science passionnante et la remise en service du téléscope spatial HUBBLE dans les années 2000 après correction de ses défauts de jeunesse a permis de découvrir de fantastiques spectacles dans notre environnement proche et lointain.

Aujourd'hui, on ne fera pas appel à HUBBLE mais au téléscope spatial SPITZER de la NASA et sa caméra IR embarquée pour découvrir une incroyable facétie cosmique sous l'apparence d'un "serpent galactique"!

Situons d'abord les choses. Ce "snake" se situe à environ 11.000 années-lumière (on emploiera le sigle LY pour light-year dans la suite de l'article) de la Terre dans la direction de la constellation du Sagittaire soit grosso-modo dans la direction du coeur de notre galaxie, la Voie Lactée (Milk Way pour les anglo-saxons). à peu-près au tiers de la distance Terre-coeur galaxie. Voilà pour le positionnement. Ces distances, à l'échelle cosmique, sont bien entendu ridiculement faibles. Notre galaxie-soeur ANDROMEDE est, elle, à 2,2 millions LY et quant aux autres .. Y penser donne le vertige !! A noter au passage que l'oeil perçant de HUBBLE arrive à discerner des galaxies n'ayant que quelques millions d'années d'existence (après le Big Bang) et donc éloignées de nous de quelques 14 miliiards LY ! Une pécadille ! Les images d'HUBBLE sont évidemment beaucoup plus précises dans notre environnement local (de 0 à quelques centaines de milliers LY). Mais revenons à notre sujet :

Notre serpent galactique es, en fait, constitué d'un nuage très dense de poussières, assez large pour contenir des douzaines de systèmes solaires ! Son ventre semble être le havre d'étoiles en formation (la densité d'un nuage de poussières et de gaz stellaires est la condition première de formation d'étoiles par suite d'effondrements gravitationnelles au sein du-dit nuage). A noter la présence, dans la partie droite de l'image et dans le prolongement de notre serpent d'un autre nuage dense que les astronomes soupconnent d'être le siège de formation d'étoiles massives. Sous le dit-nuage, on distingue des régions de plus faible densité qui sont chauffées et illuminées par le rayonnement Infra-rouge des étoiles qu'elles contiennent. Les zones marginales oranges et jaunes, quant à elles, corrspondent à de monstrueux développements de nouvelles étoiles. Sous le ventre de notre serpent galactique, on peut distinguer une étoile rouge dont la masse équivaut entre 20 et 50 fois celle de notre (bien petit) soleil ! Notons encore que les nombreuses étoiles bleues se situent entre nous et le serpent et constituent donc l'avant-plan de l'image. On terminera la description avec la jolie balle rouge dans la partie basse et gauche de l'image. Il s'agit des restes d'une Supernova qui explosa il y a quelques centaines de millions d'années et qui, aux dires des spécialistes, a été pour beaucoup dans la formation de notre serpent par l'effet des radiations et vents lors de sa fin de vie et du fantastique choc lors de son explosion.

Le téléscope SPITZER, grâce à ses capacités de détection dans l'IR, a pu générer cette image invisible aux télescopes optiques à cause de l'écran de poussières de la Voie Lactée. L'épaisseur des coeurs de nuages de poussières est, en effet, telle qu'un voyageur de l'espace, s'il trouvait le moyen de s'y transporter, ne verrait absolument rien, pas même une étoile au-dessus de sa tête !

Tout cele n'est-il point fabuleux !!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog pauledouard
  • : Blog d'intérêts variés concernant l'économie, la politique, l'histoire, l'Esperanto, les sciences, l'astronomie, les souvenirs
  • Contact

Profil

  • Pauledouard
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie

Recherche

Liens