Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 10:37

Lorsqu'Antoine Pinay quitte le gouvernement Debré en janvier 1960, personne ne croit à un départ définitif. Il a pourtant définitivement renoncé à toute activité politique de premier plan. Sans doute confus et affecté par le départ de son gouvernement d'un homme aussi populaire, De Gaulle lui offrira un peu plus tard la présidence d'une grande entreprise nationale qu'il refusera.

Sans se départir d'une attitude de discrètion, il se montrera sévère envers les évolutions économiques et surtout le dirigisme étatique du pouvoir gaulliste.

Malgré sa retraite son influence politique restera forte et il sera fortement sollicité pour s'opposer à la réélection de De Gaulle en 1965 mais il s'abstiendra en évoquant son age - 74 ans - et sa lassitude du pouvoir. En 66, impressionné par la fière retraite de son ancien ministre des Finances, De Gaulle reprendra contact avec lui et l'invitera plusieurs fois - hors protocole - à l'Elysée

Après le départ du Général, il sera à nouveau sollicité pour la Présidence mais préférera donner son soutien à Pompidou. Chaban-Delmas 1er ministre sous la Présidence Pompidou lui offrira un ministère élargi couvrant les Finances et les affaires économiques mais il ne donnera pas suite et le poste reviendra, à la grande déception de Pompidou, à Giscard d'Estaing. Courant 1972, il est régulièrement reçu par Pompidou qui fait grand cas de ses avis. Il acceptera de devenir le premier Médiateur de la République, fonction qui restera longtemps marquée de son empreinte.

Lors de l'élection présidentielle de 1974, il soutiendra Giscard d'Estaing qui l'emporte sur François Mitterrand. Entretemps, il a accepté de présider la Société de Diffusion des Techniques, chargée de promouvoir la technologie française de part le monde. Son prestige, son parler simple et sa réputation de grand économiste feront merveille dans sa nouvelle activité.

En 1977, il renonce à sa fonction de maire et son héritier est battu par le candidat de gauche. En 1979, il renonce à sa fonction de président du Conseil Général de la Loire et se retire définitivement dans sa maison de St Chamond, au milieu de ses rosiers et de ses massifs de rhododendrons.

Au crépuscule de sa vie, il ressent fortement la solitude car il ne se reconnait pas dans cette fin du vingtième siècle. S'il est émerveillé par les progrès techniques, il ressent avec beaucoup de peine la disparition de la solidarité entre voisins et du sens civique ainsi que l'appauvrissement moral ambiant. On continue à solliciter ses avis. Son honnéteté morale, son désinteressement et son attachement au service public mais aussi son remarquable sens politique ont une valeur d'exemple pour les hommes politiques. Un grand quotidien, lui rendant hommage, le surnomme " Ministre à vie de la confiance nationale". Jamais homme politique n'aura su comme lui faire de la confiance une politique.

Lors de l'élection présidentielle de 1981 il prend partie pour Giscard d'Estaing qui va pourtant etre battu par Mitterrand dont il désapprouve l'alliance avec les communistes et sur lequel il a un jugement sévère : "François Mitterrand est sans doute un homme politique mais ce n'est pas un homme d'Etat".

Ayant atteint la stature d'un mythe, il sera régulièrement consulté jusqu'à la fin de sa vie par les hommes de pouvoir, partenaires et adversaires confondus. Son plus grand mérite aura été d'incarner pour la postérité la VERTU politique dont Montesquieu faisait la pierre angulaire de l'exercice de la Démocratie.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog pauledouard
  • : Blog d'intérêts variés concernant l'économie, la politique, l'histoire, l'Esperanto, les sciences, l'astronomie, les souvenirs
  • Contact

Profil

  • Pauledouard
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie

Recherche

Liens