Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 10:17


Les français qui ont suivi hier soir l'émission d'Arlette Chabot : "A vous de juger" et qui parviennent à conserver leur bon sens et leur lucidité dans le récurrent débat manichéen franco-français qui opposent de manière absurde les défenseurs des riches (la droite) et les défenseurs des pauvres (la gauche) ont pu apprécier "en live" (comme on dit aujour'hui en se piquant de mauvais anglicisme) le fossé idéologique qui sépare les deux gauches françaises incarnées pour un soir par l'hexagonal Benoît Hamon et l'international DSK.
Après un premier tri dans le flot de populisme démagogique scrupuleusement entretenu par les questions de cette animatrice qui n'honore pas l'intelligence française et son sens de la mesure mais qui a trouvé dans cette ambiance de guerre civile économique soigneusement entretenue une véritable rente de situation et la promesse d'innombrables futures émissions à succès, à quel constat parvient-on ?
D'un côté, un socialisme hexagonal sans doctrine, sans grandes idées, crispé dans une opposition frontale avec le parti gouvernant, aboyant ses imprécations et mordant tel un roquet les mollets du pouvoir, l'accusant de toutes les abominations, de tous les abandons devant le pouvoir de l'argent et de toutes les traîtrises, tétanisé dans un anti-sarkozysme "primaire et viscéral" (comme on disait dans le temps de ceux qui pratiquaient l'anti-communisme) devenu ridicule à force d'exagération. Un parti qui n'ose pas s'avouer social-démocrate par peur d'une extrême-gauche de plus en plus audible grâce à un radicalisme de propos d'autant plus total qu'il ne veut ni ne peut prétendre un jour gouverner le pays. Un parti de fonctionnaires, d'élus locaux, de gens protégés qui glosent, l'esprit tranquille, sur le malheur des petites gens et des salariés du privé, qui donnent des leçons de liberté, de démocratie, de gestion voire d'économie (leur grande spécialié comme chacun le sait !). Bref un parti de notables qui n'a guère la confiance du peuple (un récent sondage indiquait que pour les 3/4 des français, la gauche ne ferait pas mieux que la droite dans les conditions actuelles !) mais qui est crédité d'une gestion correcte de nos villes, départements et régions (avec quand même une fâcheuse tendance à laisser filer les déficits et augmenter les impôts locaux !) .
De l'autre côté un haut-fonctionnaire international, patron d'une institution - le FMI -  qui monte en puissance dans le monde actuel, qui revendique son attachement à la social-démocratie (même s'il le criait moins fort lors de ses anciennes activités politiques hexagonales) et en chante la victoire idéologique. En somme, un homme responsable qui sait mesurer les enjeux internationaux, qui reconnaît la supériorité de l'économie de marché sur toute autre forme de système économique mais à la condition d'en fixer les règles de fonctionnement pour en combattre les excès et favoriser à la fois un meilleur équilibre mondial et une meilleure répartition des richesses. Allant même jusqu'à reconnaître le bien-fondé des thèses de l'Altermondialisme mais non les méthodes, il se veut d'abord pragmatique, le progrès du monde ne pouvant résulter que de la négociation entre toutes les parties (notamment les Etats du sud, grands oubliés des négociations internationales jusqu'à ce jour) et de la mise en oeuvre de politiques techniquement pertinentes. Bref, un vrai responsable politique.

Quel contraste !!


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog pauledouard
  • : Blog d'intérêts variés concernant l'économie, la politique, l'histoire, l'Esperanto, les sciences, l'astronomie, les souvenirs
  • Contact

Profil

  • Pauledouard
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie

Recherche

Liens