Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 08:57


D'aucuns durent être fort surpris de constater, ces jours derniers, la brutale agitation des conseillers élyséens au sujet d'une prochaine communication de leur maître sur la crise financière.
Remarquons au passage que nos médias ne sont pas à une contradiction près dans cette affaire comme dans bien d'autres !
Comment ! Sarkosy ne dit rien sur tel ou tel sujet !  Mais, c'est incroyable !
Et tout de suite de l'accuser d'indifférence, de légèreté voire presque de "je m'en foutisme" ! .
Parle-t-il enfin ! les mêmes vont naturellement lui reprocher de se mêler de tout et de rien et de faire le gouvernement à lui tout seul !

Bon ! Ainsi va la vie démocratique dans notre monde sursaturé de médias !

Donc le Président va parler de la crise financière et tout le monde de se suspendre à ses lèvres pour enfin savoir ce qui se passe dans cet univers financier autant implacable que complètement déboussolé !
Pour faire patienter son petit monde, NS commence par distiller quelques bribes qui ne peuvent que plaire à tout le monde avec leur habituel relent populiste !
- "des responsables", où sont les responsables ? -
Car il y a forcément des responsables à punir quand les choses vont mal ! Tout le monde sait cela ! Et voilà à nouveau le syndrome sarkosien (mais aussi malheureusement bien français) mis en avant avec effet marketing garanti. On va enfin, grâce à notre guide et maître à penser Sarko,  se lancer à la recherche et dénicher les abominables coupables afin de les livrer à la vindicte populaire (au temps du marxisme triomphant, on utilisait l'expression de "vipères lubriques"...mais les temps ont, dit-on, changé)
Bref, à qui prend la peine de réfléchir un peu, ce type d'argument simpliste prête à rire ou à pleurer selon l'humeur du moment !
Comme l'explique fort bien Soros (un expert en spéculation) - voir un tout récent article sur son dernier livre - cette catastrophe financière n'est évidemment pas due à quelques comportements malhonnêtes de quelques individus (même s'il y a certainement eu ici ou là malversations, rétentions ou déformations d'informations de la part de petits et gros malins). Les causes sont à l'évidence collectives et se situent dans les conditions de fonctionnement du marché financier depuis de nombreuses années (faible taux d'intérêt américain, laxisme dans les prêts hypothéquaires, bulle immobilière puis retournement, titrisation mondiale de ces derniers, laxisme des Agences de notation à la fois juges et parties, confusion des genres dans les métiers de la banque, recherche maximale de profits bancaires, etc...). C'est la régulation du marché financier qui est en cause, pas ses acteurs qui font et ont fait leur métier !

On se dit donc que notre provisoire Président de l'Europe va devoir quand même habiller un peu plus sérieusement son discours à la tribune de l'ONU s'il veut éviter d'humiliants éclats de rire dans les travées !
Que nenni ! Plus c'est gros, plus c'est simple et mieux çà passe ! Les médias, dans leur relation de son intervention, ne parlent que des "responsables" à trouver et, bien sûr, à punir et tout le monde de louer la "lucidité" du Président européen qui montre le chemin à suivre aux nations confuses et perdues !

Tout sauf bête, notre cher président ! En formidable animal politique qu'il est, il surfe sur la bonne vague !
Il a compris l'angoisse et le désarroi des populations devant cette première crise d'importance mondiale dont les effets vont sans doute durer longtemps et qui remet en cause bien des acquis économiques. Il sait aussi que le FBI vient de lancer une grande enquête sur les géants de la finance américaine. Le moment est donc parfaitement bien choisi pour mettre la pression sur toutes les organisations financières (FED, BCE, FMI, ...) mais aussi sur les instances politiques dirigeantes pour les amener de gré ou de force, sous la pression des opinions publiques, à ses vues d'un nouvel ordre mondial et d'une véritable régulation économique et financière de la planète.

Et pour mettre en branle l'opinion, quoi de mieux que le bouc-émissaire, cet éternel "salaud" de service destiné au sacrifice expiatoire  !!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : le blog pauledouard
  • : Blog d'intérêts variés concernant l'économie, la politique, l'histoire, l'Esperanto, les sciences, l'astronomie, les souvenirs
  • Contact

Profil

  • Pauledouard
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie

Recherche

Liens