Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 08:39

 

C'est la somme faramineuse qui transiterait par les fameux "paradis fiscaux", tant décriés depuis quelque temps mais qui n'ont jamais été aussi florissants !

Pour se faire une petite idée de ce que cela représente, comparons avec quelques PIB qui, rappelons-le, représente la richesse produite en une année.

Ce qui donc transite par ces diaboliques (pas pour monsieur tout-le-monde, bien sûr !) paradis représente près de 10 fois le PIB français, 2 fois le PIB de la zone Euro, 20 % de plus que le PIB nord-américain et environ le tiers du PIB mondial !

Rappelons aussi que les trois principales finalités d'un paradis fiscal sont d'une part d'échapper à l'impôt des états (évasion fiscale) de la part des grandes sociétés multinationales et des grandes fortunes particulières, d'autre part de "blanchir" l'argent sale provenant de tous les trafics (la drogue en tête) et malversations et enfin d'attirer par les avantages d'une non-taxation les capitaux du monde entier en mal de placement.

Et qui trouve-t-on parmi les champions des paradis fiscaux ? eh bien tout simplement nos chers voisins que sont le Luxembourg, la Suisse et ...la place financière de Londres ainsi que l'état Delaware aux USA, en compagnie de Hong-Kong et de Macao et d'une kyrielle d'autres (Bahamas, Lichtenstein, Monaco, Irlande, Seychelles, Caïmans, Bermudes....) !

Cette énorme fuite d'argent hors des circuits légaux ne peut que déséquilibrer le commerce mondial, créer des distorsions de concurrence dans tous les domaines, appauvrir les Etats en butte à des dettes de moins en moins gérables, qui enrichissent grâce aux taux d'intérêt les prêteurs qui ont planqué (à peu de frais) leur argent aux paradis et renforcer le pouvoir de nuisance de toutes les mafias et autres organisations criminelles !

Tout cela n'empêche pas d'honorables sociétés ayant pignon sur rue - voir ci-dessous -  de faire leur pub sur Internet avec un grand sourire (pub France-Offshore !) ou avec l'air pénétré d'un play-boy (pub Delaware) pour l'ouverture d'un compte en 48 heures dans ces délicieux endroits !

 

creation-societe-offshore-s1-copie-1.jpg

S-installer-en-Delaware.jpg

 

Le succès de placements "off shore" ne se dément pas. on en voudra pour preuve la progression - voir ci-dessous -  des investissements qu'y font les Fonds spéculatifs.


 

investissemsnts-des-hedge-funds-dans-les-paradis.png

 

Avec un tant soit peu de lucidité, force est de reconnaître que le ver est dans le fruit et que la duplicité des grands Etats (USA, Chine, UK,...) dans cette affaire augure mal d'une moralisation possible des activités financières mondiales.

Les interêts financiers en jeu sont formidables et il est à craindre que les rodomontades de nos hommes politiques n'y changent pas grand chose !!

 

Voir ci-dessous la liste "grise" de l'OCDE sur le sujet

Liste grise des paradis fiscaux non coopératifs selon l'OCDE

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pauledouard 20/04/2012 11:22


Le cynique "pragmatisme" des anglo-saxons est une vieille histoire. On parlait déjà de la "perfide Albion" il y a plus d'un siècle ! Rien n'a changé !


Les gens lucides savent que l'Angleterre n'est entrée dans l'Union Européenne que pour la torpiller de l'intérieur après que son projet de libre-échange européen qu'elle avait tenté de mettre en
place ait échoué devant la détermination des "pères de l'Europe".


Une véritable Union politique européenne défendant ses intérêts et parlant d'égal à égal avec les autres grandes puissances n'arrangeraient ni les USA (ni son satellite UK) ni la Chine. Voilà
qu'elle est la triste réalité d'aujourd'hui et tous les discours autour de cette "realpolitik" ne sont que du "decorum" pour les gogos !


Quant aux "tricheurs" européens, il y en aura toujours tant que les intérêts nationaux prévaudront sur les intérêts communautaires.


Autre phénomène inquiètant : La montée en puissance d'une Allemagne décomplexée. Sa domination sur l'Europe et son attitude intransigeante sur la dette déclencheront tôt ou tard une réaction de
rejet des pays en difficulté. Tout cela ne nous prépare pas des lendemains européens sereins !


K4 

caro 19/04/2012 09:50


Je conçois difficilement l'attitude du Royaume-Uni qui  fait partie de l'Europe uniquement pour ce qui l'arrange : constater que tant de paradis fiscaux non coopératifs dépendent de lui ne
fait que renforcer ma vision négative!


D'autre part une Europe véritable ne pourra jamais se bâtir si certains de ses membres trichent...

Présentation

  • : le blog pauledouard
  • : Blog d'intérêts variés concernant l'économie, la politique, l'histoire, l'Esperanto, les sciences, l'astronomie, les souvenirs
  • Contact

Profil

  • Pauledouard
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie

Recherche

Liens