Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 11:10

La Commission Européenne - la CE dans la suite de l'article - semble avoir pris conscience des problèmes générés par l'augmentation du nombres de langues officielles dans l'Union Européenne et une nouvelle division, dirigée par le nouveau commissaire roumain Leonard Orban, a été créée en début 2007 avec des compétences dans le multilinguisme.
L'Union Européenne en est à ce jour à 27 langues officielles et à 123 langues régionales, ce qui constitue une mosaïque linguistique impressionnante.




Guère émue en apparence par l'explosion des coûts de traduction et de publication (une estimation de 25 milliards d'euros circule dans les "milieux autorisés") et la complexité croîssante des communications inter-européennes, la CE, dans un document de fin 2005, confirme son engagement en faveur du multilinguisme sur la base du slogan : "L'unité dans la diversité".
Selon elle, les fondements, le socle de l' Union Européenne s'appellent diversité des cultures, des coutumes, des opinions et des langues. L'Europe est une sorte de maison commune glorifiant la diversité. 
Belle formule s'il en est mais à l'application bien redoutable !
La tâche du commissaire Orban est donc, selon ses dires, "la préservation et la promotion de la diversité linguistique à travers l’Europe". On lui souhaite bien du plaisir pour atteindre les objectifs stratégiques de la CE !
En effet, sur la base de l'apprentissage scolaire et la "promotion de la diversité" il lui faudra combler le voeu suivant exprimé dans le document de la CE :
" l'aptitude à comprendre et à utiliser plusieurs langues est souhaitable pour tous les citoyens européens " !
Ceux qui ont écrit cela étaient-ils sérieux ? Ignorent-ils qu'il faut des années d'étude et un minimum de 2 ans d'immersion totale pour réellement maîtriser une langue étrangère ? Un peu plus loin dans son document la CE préconise l'apprentissage de 2 langues étrangères dès le plus jeune âge avec l'objectif, pour chaque petit européen de "maîtriser 2 langues étrangères en plus de la maternelle" !
Ben voyons ! On remarquera, en outre, qu'avec 27 langues officielles (et sans doute plus dans l'avenir), l'intercommunicabilité entre deux européens restera problématique...sauf à accepter la prédominance d'une langue nationale qui serait systématiquement présente dans les 2 langues étrangères obligatoires !
Preuve que la CE est en plein rêve multiculturel, on constate que l'augmentation de l'apprentissage linguistique profite surtout à la langue dominante, à savoir l'anglais, pour des raisons essentiellement utilitaristes ! Ce qui bat en brêche ou plutôt dynamite toute la stratégie d'un multilinguisme européen équilibré !
La CE est d'ailleurs déjà en contradiction avec sa stratégie puisque, pour des questions d'organisation et d'économie, l'idée de publier les documents de l'UE dans toutes les langues officielles (pourtant l'un des 3 objectifs stratégiques) est abandonnée au profit d'un nombre restreint de langues principales ! 
Voilà un aveu d'impuissance qui augure mal de la suite !

Le concept de plurilinguisme européen équilibré pouvant être considéré comme une jolie vue de l'esprit impossible à mettre en oeuvre, existe-t-il des alternatives raisonnables ?

La réponse est dans le Rapport GRIN, établie en 2005 à la demande du Haut Conseil de l'évaluation de l'école par le professeur Grin de l'Université de Genève. Les conclusions de l'étude critique et très détaillée des 3 scénarios : le "tout-à-l'anglais", le "plurilinguisme" et enfin "l'esperanto" feront l'objet d'un prochain article.


Same kiel cxi-supre per la esperantlingvo :


La Euxropa Komisiono - la CE en la teksto sinsekve -  sxajnas zorginte de problemoj kreitaj per la kreskigxo de la nombro de oficialaj lingvoj en la Euxropa Uniono kaj nova divizio, estrita de la nova rumana komisaro Leonard Orban, estis kreita komence de la jaro 2007 kun kapablecoj en Multlingvismo.
Tiutage la Euxropa Uniono posedas dudek sep oficialajn lingvojn kaj cent dudek tri regionajn lingvojn, tio kio konstituas impresantan mosaikon !

Apenaux sxajne emociita de la eksplodo de la tradukprezoj kaj de la publikadprezoj (taksado de dudek kvin  miliardoj de euxroj cirkulas en la rajtigaj medioj) kaj la kreskanta kompleksigxo de la intereuxropaj komunikadoj, la CE, en 2005-finjara dokumento , konfirmas sian engagxigxo pri la multlingvismo base de la slogano : " la unueco en la diverseco".
Laux gxi mem, la fundajxoj kaj la soklo de la Euxropa Uniono nomigxas diverseco de la kulturoj, de la kutimoj, de la opinioj kaj de la lingvoj. La Euxropo estas speco de komuna hejmo gloriganta la diverseco !
Ja bela esprimo sed kun timinda aplikado !
La tasko de la komisaro Orban estas do, laux siaj propraj dirajxoj, la " antauxgardado kaj la promocio de la lingva diverseco tra la Euxropo". Oni deziras multe da plezuro al li por atingi la strategiajn objektivojn de la CE !
Fakte, base de lerneja instruigxado kaj la "promocio de la diverseco" li devos plenumi la sekvan deziron, esprimita en la CE-dokumento :
" La kapableco kompreni kaj uzi plurajn lingvojn estas bondezira por cxiuj euxropaj civitanoj "
Reale estis seriozaj tiuj, kiuj skribis tion ? Cxu ili nekonas, ke necesas pluraj lernjarojn kaj minimumon de du jaroj de tuta lingv-enakvigxo por reale majstri fremdan lingvon ? Iom plilonge en gxia dokumento, la CE rekomandas la lernadon de du fremdaj lingvoj plejjunagxe kun la objektivo por cxiu euxropaneto "majstri du fremdajn lingvojn plie de sia patrina"
Nu Vidu ! Krom oni remarkos, ke kun dudek sep oficialaj lingvoj (kaj sendube pli en la futuro), la interkomunikadeco inter du euxropanoj dauxros problema...aparte akcepti la superregxon de unu nacia lingvo, kiu estus sisteme cxeestata en la du devigaj fremdaj lingvoj !
Kiel pruvo, ke la CE estas plenkulturreve, oni konstatas, ke la kreskado de la lingvistiklernado cxefe profitas al la supera lingvo, sciante la angla, por esence utilitajxaj kialoj ! Tio, kio brecxumas aux plibone dinamitas la tutan strategion de euxropa ekvilibrigita multlingvismo !
Cetere la CE jam estas kontrauxdira kun sia strategio cxar, pro organizaj kaj sxparaj kauxzoj, la ideo publiki la euxropajn oficialajn dokumentojn en ciuj oficialaj lingvoj estis forlasita (tamen estis unu el la tri cxefaj strategiaj objektivoj !) profite de malvasta nombro de plejgravaj lingvoj !

Jen impotenteca konfeso, kiu malbone auxguras la sekvecon  !

La koncepto de euxropa ekvilibrigita multlingvismo eble estas konsiderita kiel linda mensvido nepoveble verkigita,  cxu ekzistas raciaj alternativoj ?

La respondo  estas en la GRIN-raporto, farita en 2005 de la demando de la Alta Konsilejo de la lernaja taksado per la profesoro Grin el la Geneva Universitato. La konkludoj de la kritika kaj tre detala studado de la tri sekvaj scenaroj : la "tutangla", la "plurlingvisma" kaj la "esperanta" estos la temo de proksima artiklo.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Etienne 02/04/2008 20:11

C'est tellement évident, mon cher Pauledouard, que c'en est d'autant plus vraisemblablement improbable...En la matière, le pire est hélas toujours certain...Bof, je sais, on me dira que je suis un pessimiste "invertébré" !

Présentation

  • : le blog pauledouard
  • : Blog d'intérêts variés concernant l'économie, la politique, l'histoire, l'Esperanto, les sciences, l'astronomie, les souvenirs
  • Contact

Profil

  • Pauledouard
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie
  • Ingénieur retraité. professeur d'Esperanto via Internet. Nombreux pôles d'intérêt: Actualités économiques, politiques, internationales. Histoire. Sports. Nouvelles technologies. Astronomie

Recherche

Liens